Retour à la page d'accueil L'ASSOCIATION TOUS LES DOCUMENTS OFFICIELS, SA MUSIQUE, DES PHOTOS LES HOMMAGES TOULOUSAINS LES PROJETS DE L'ASSOCIATION Cliquez ICI pour nous contacter Plan du site Nous écrire

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

Les nouvelles de Carlos Gardel

L' ASSOCIATION  -  Le Bureau

   

Toulouse , Capitale du Tango " Carlos Gardel "
 

Rendez-vous de tous les amis gardélians à notre 13° trophée International du tango  " Carlos Gardel "

le dimanche 11 décembre 2011 , à partir  de  14 heures  pour notre  gala  annuel   au  Cabaret

" One le Ramier " à Toulouse ( pont St Michel ) . Matinée dansante ( 14 h. 19 h. ) animée  par  la grande Formation de 

Maurice  CHRISTIN,  ses  solistes  Manu MATEO et Marie-Claude CARPIO

concours  de  tango ,    . trés  forte dotation .
Présentation  du  spectacle " Ballet Viennois  " couleurs  avec  les  champions  de France  et   d' Europe : 
Paul
et Annie TERZI

Restauration  sur réservation au N°  05.61.74.03.21,   M.MONPAGENS

au Cabaret

"One" le Ramier" n° 0561528663

pour les grands amateurs de Carlos Gardel, le 11 décembre sera le jour anniversaire de la naissance de notre idole
 


Lauréats des concours du

Festival du tango de la ville de Toulouse
13°   TROPHEE  CARLOS GARDEL 11 Décembre 2011

Catégorie  Tango Tout Public

1° M.DUPUY René, Mme DUPUY Nicole // 2° M. CASSIALS Bernard , Mme  SERRES Hélène

Catégorie  Tango  Confirmés, moins de 60 ans

1° FINES Jean-Marc, PUJOL Geneviéve //  2° M.BOURGES Daniel , Mme BONY BRIGITTE


Catégorie Tango Confirmés , plus de 60 ans

 

  M. BIGOT Guy , Mme BARRERA Andrée //  2° M.THUBIN  Henri Mme RATEAU Martine
3° M.DELMAS Guy , Mme COSTES Maguy // 3° M. ARCHAMBAUT Francis,Mme DELMAS Eliane

 

Sur décision des juges , Mme RUFFIE , M. BRIOL , M. REVERT, M. TERZI ,M.GALOPA
le trophée ( Buste en bronze de Carlos Gardel ) prix de la ville de Toulouse
fut attribué à  M. BIGOT Guy, Mme BARRERA Andrée pour leur brillante démonstration


Toulouse , Capitale du Tango " Carlos Gardel "

 

Rendez-vous de tous les amis gardélians à notre 13° trophée International du tango  " Carlos Gardel "

le dimanche 11 décembre 2011 , à partir  de  14 heures  pour notre  gala  annuel   au  Cabaret

" One le Ramier " à Toulouse ( pont St Michel ) . Matinée dansante ( 14 h. 19 h. ) animée  par  la grande formation de 

Maurice  CHRISTIN,  ses  solistes  Manu MATEO et Marie-Claude CARPIO

concours  de  tango ,  trés  forte dotation .
Présentation  du  spectacle " Ballet Viennois  " couleurs  avec  les  champions  de  France  et   d' Europe
Paul  et  Annie TERZI

Restauration  sur réservation au N°  05.61.74.03.21,   M.MONPAGENS

Rgts   au N° 05.61.58.36.70, M.BRIOL  et  05.61.52.62.19. M. CHRISTIN .

Réservation au Cabaret

"One le Ramier" n° 0561528663  

pour les grands amateurs de Carlos Gardel, le 11 décembre sera le jour  anniversaire de la naissance de notre idole
 

Rendez vous pour le mois de décembre 2012
 


Toulouse , Capitale du Tango " Carlos Gardel "

 

Rendez-vous de tous les amis gardélians à notre 13° trophée International du tango  " Carlos Gardel "

le dimanche 11 décembre 2011 , à     partir  de  14 heures  pour notre  gala  annuel   au  Cabaret

" One le Ramier " à Toulouse ( pont St Michel ) .

Matinée dansante ( 14 h. 19 h. ) animée  par  la grande formation de 

Maurice  CHRISTIN,  ses  solistes  Manu MATEO et Marie-Claude CARPIO

concours  de  tango ,  trés  forte dotation .
Présentation  du  spectacle " Ballet Viennois  " couleurs  avec  les  champions  de  France  et   d' Europe :
Paul  et  Annie TERZI

Restauration  sur réservation au N°  05.61.74.03.21,   M.MONPAGENS

Rgts   au N° 05.61.58.36.70, M.BRIOL  et  05.61.52.62.19. M. CHRISTIN .

Réservation au Cabaret

"One le Ramier" n° 0561528663

pour les grands amateurs de Carlos Gardel, le 11 décembre sera le jour anniversaire de la naissance de notre idole
 


Exposé musical sur cet événement mondial


Le jeudi 28 mars 1935, Carlos Gardel débute sa tournée sud américaine qui devait durer 4 mois.
Le 23 juin,il est à Bogota où il donne un concert radiophonique. Il termine son tour de chant par le tango "Tomo y obligo". Ce sera le dernier tango qu'il interprètera de sa vie.

Le lundi 24 juin 1935, Carlos Gardel et ses compagnons s' apprêtent à quitter Bogota pour se rendre par avion à Cali en Colombie. Après 2 heures de vol, leur avion fait escale sur l'aéroport de Medellin pour faire le plein de carburant.
Il est 14 h.30, les passagers descendent de l'avion pour se dégourdir un peu les jambes, et se rafraîchir à la buvette de l'aéroport. Nous sommes le lundi 24 juin 1935, il est 15 heures. Le pilote demande aux passagers de  reprendre place à bord de l'avion.C'est l'heure du départ,destination Cali, où Gardel doit se produire le soir même.
Le pilote se dirige vers le fond de la piste, il se positionne pour prendre son envol, et attend l'autorisation de décoller. Par ailleurs, face aux bâtiments de l'aéroport, un autre avion, le "Manizales " attend que la piste se libère pour prendre à son tour son envol. Il est 15 h 10. L'avion dans lequel se trouve Gardel est en pleine vitesse et s'apprête à décoller.

Pour une raison inconnue, il se déporte soudain sur sa droite et vient s'écraser sur le "Manizales". Les deux avions s'embrasent immédiatement. D'immenses flammes s'élèvent des restes des avions. Les spectateurs assistent  impuissants  à cette scène d'horreur. Il leur est impossible de s' approcher du brasier.
On ne connait pas les causes de l'accident. Le pilote a-t-il commis une erreur de pilotage? A-t'il eu un malaise ? Y a-t-il eu un coup de vent au moment du décollage ? On ne le saura jamais. Sur les 18 passagers de l'avion, seuls 3 en réchapperont par miracle, dont RIVEROL et AGUILAR les deux guitaristes qui réussiront à s'extraire par l'arrière de l'avion. RIVEROL décèdera 2 jours plus tard. 15 autres passagers périssent dans l'accident, parmi  eux Carlos Gardel et son parolier Alfredo LE PERA. Le corps de Gardel sera  identifié grâce à sa  dentition et grâce aussi à la balle qu'il avait reçue dans le poumon en 1915. Toutes les victimes seront enterrées dans le cimetière de Medellin.

Les radios,les journaux,tous commentent l'effroyable accident et décrivent l'immense douleur des Argentins. Les témoignages de tristesse affluent du monde entier. L' Argentine est en deuil. Elle l'est encore d' ailleurs et elle le restera toujours ...
Quand elle apprend l'accident, la mère de Carlos GARDEL qui se trouve à Toulouse, au 16 allée de Barcelone, elle est anéantie. Elle s'embarque en suivant pour l'Argentine. Dés son arrivée elle  fait  le  nécessaire  pour que le corps de son  fils soit rapatrié au plus vite à Buenos Aires. Le 17 décembre 1935, le corps de Gardel est exhumé du cimetière de Medellin. Sa dépouille arrive à Buenos Aires le 5 février 1936. Plus de 7 mois après son décès.
Sur le quai de Buenos-Aires, des dizaines de milliers de personnes attendent la dépouille de Carlos Gardel. Ils accompagnent le convoi  funéraire jusqu'au stade "Luna Park" où son cercueil sera exposé, afin que le public puisse lui rendre un dernier hommage.
Toutes les rues qui mènent au stade sont noires de monde. C' est un flot ininterrompu d'admirateurs qui viennent s'incliner devant sa dépouille. En fin de soirée, les portes du stade sont fermées, afin que les allocutions et les hommages rendus par les personnalités, se fassent dans la plus grande sérénité.
Après ces interventions, l'orchestre de Francisco CANARO interprète le tango "Silencio" de 2 façons. La première de façon  ' répons', c'est-à-dire avec un tempo très lent, lugubre, pas un bruit dans le stade, pas un murmure : c'est le recueillement le plus complet, une communion  parfaite entre cette marée humaine et les musiciens. La deuxième fois "Silencio" est chanté dans le tempo normal du tango par Roberto  MAIDA.

Silence dans la nuit,maintenant tout est calme.Tout en couvant du regard ses enfants une mère chante. Ils étaient  cinq frères, elle c'était une sainte ......

Soudain ,on entend le son du clairon..La patrie est en danger,et au cri de guerre..guerre..
Les hommes s'entretuent recouvrant de leur sang les campagnes de France....
Aujourd'hui la guerre est finie.La petite vieille aux cheveux blancs se retrouve bien seule avec ces cinq médailles...............
Au loin, on entend un choeur de mères qui chantent, mettant dans leurs berceaux de nouvelles espérances ....
"Silence dans la nuit, silence dans les  âmes "

En écoutant ces paroles, on comprend pourquoi les vrais tangueros ne dansent jamais sur ce tango....
Une fois les hommages rendus, les portes du stade s'ouvrent à nouveau,afin que la foule des admirateurs puisse continuer à se recueillir. Le lendemain matin, le cortège repart pour accompagner la dépouille de Carlos Gardel jusqu'au cimetière de la Chacarita. Le carosse est tiré par 8 chevaux. La marée humaine est encore plus dense que la veille. Tout le long du trajet, ce sont des centaines de milliers de fleurs que les admirateurs  jettent vers le cercueil

A  chaque coin de rue des orchestres interprètent les tangos de leur idole que la foule reprend en chantant avec une grande émotion. Le convoi mettra près de 4 heures pour faire les 7 kms qui mènent du stade  " Luna  Park " au cimetière de la Chacarita. Le cercueil est déposé provisoirement au panthéon des Artistes. Ce n'est qu'en novembre 1937 que le corps de Carlos Gardel sera transporté dans sa demeure définitive. Au dessus de sa tombe  est érigée une statue de bronze qui le représente grandeur nature. Depuis toujours, ses fans et ses admirateurs viennent lui glisser une cigarette allumée entre ses doigts et déposer un oeillet à sa boutonnière, comme pour donner plus de réalité à la phrase qui revient dans  la bouche de tous les argentins :


" GARDEL ESTA SIEMPRE VIVO, Y CADA DIA CANTA MEJOR "

( Gardel est toujours vivant, et il chante mieux de jour en jour )

 

Gardel n'est pas le créateur du tango chanté. Par contre il est bien le créateur d'un style qui lui survivra. L'Histoire du tango commence avec lui. C'est  comme  si le tango l'avait attendu pour venir au monde.Carlos Gardel est devenu le symbole du tango. Il est, et restera toujours dans la mémoire des Argentins qui se reconnaissent encore aujourd'hui dans les tangos qu'il a interprété. Il est pour chacun d' entre eux l'homme qui a réussi, cet immigrant,ce bâtard, ce gamin des rues. Il est devenu pour le peuple argentin le témoignage de sa propre histoire.

Beaucoup d'élèments ont contribué à la naissance du  MYTHE  GARDEL. Rien ne manque, 
une obscure origine familiale, une enfance relativement pauvre, une jeunesse turbulente, une renommée mondiale, et au sommet de sa gloire, comme pour parachever le tout, une fin tragique par le feu, élément mythique s'il en est ...

Durant sa carrière, Carlos Gardel a enregistré près de 800 titres, dont 80 % sont des tangos. Il a tourné dans 11 films.
Pour terminer cet exposé, je voulais vous  préciser qu'en  2003, la voix de Gardel a été inscrite

au patrimoine culturel de l' Humanité par l' UNESCO

 

merci pour votre attention
                                                                              MANU  MATEO.          
Toulouse 24 juin 2011
                                                        hommage à Carlos Gardel    Stéle  de Compans Caffarelli

Carlos Gardel était à bord d'un tri-moteur FORD F31 de la compagnie SACO (servicio aéreo Colombiano) piloté par le pilote colombien Ernesto Samper MENDOZA,  qui était aussi co-propriétaire de la compagnie SACO.
 


" A  tous nos Amis "tangueros"

Bonne et Heureuse année pour 2011

et sympathisants d' Amérique Latine

Feliz Ano Nuevo con todo Afecto

L'association Carlos Gardel

Toulouse France

 

Commémoration des 76 ans de la mort de Carlos Gardel.
Ce vendredi 24 juin 2011 à 17.30, tous les tangueros amis de Carlos Gardel se sont réunis devant la Stèle de Carlitos dans les jardins de Compans Caffarelli à Toulouse avec les caméras de la télé et les journalistes spécialisés qui n'auraient à aucun prix manqué cette cérémonie.

Il y a 76 ans, ce même jour à 15 h 10, notre idole disparaissait dans un accident d'avion à Medelin Colombie. Une gerbe déposée devant la stèle par notre Président, puis Manu MATEO notre chanteur gardélian  venu spécialement de Biarritz , accompagné par Maurice CHRISTIN (au bandonéon) et Pierre ROQUES  (à la guitare) à interprété un exposé musical concernant cet événement  avec une pensée pour notre grand ami José FELIX fondateur de notre association, disparu en 1982. Vers 19 heures tout ce beau monde s'est rendu pour notre traditionnel  repas au restaurant METRHOTEL à Basso Cambo (face au métro) où ils ont pu donner libre cours à leur passion, le chant et la danse, dans une super ambiance gardélianne  (dixit Maurice). Rendez vous pris pour juin 2012 .

 


  


reportage photos : " José  ( joscribos@gmail.net )
 


INAUGURATION DE LA PLAQUE au 14 RUE DE L’ARCADE A PARIS
 

Le 24 juin 2011, à 11 heures du matin, lors d'une émouvante cérémonie franco-argentine fut officiellement dévoilée au 14 rue de l'Arcade à Paris(8éme) une plaque commémorant le dernier domicile en France de Carlos Gardel. Cette importante manifestation réunissait S.Exc. Monsieur  Aldo FERRER Ambassadeur de la République Argentine en France, S.Exc.  Monsieur Miguel Angel ESTRELLA, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire Délégué permanent d'Argentine auprès de l'UNESCO, et Monsieur François LEBEL, maire du 8° arrondissement, Monsieur  Enrique ESPINA  RAWSON, président du " Centro de Estudios Gardelianos " de Buenos-Aires,  était venu spécialement de la capitale argentine pour cette occasion, et notre association,  invitée officiellement à cette cérémonie était représentée par Monique RUFFIE et Georges GALOPA.

Sur cette plaque ,  on peut lire :

"Carlos  GARDEL Célèbre chanteur de tango argentin né à Toulouse le 11 décembre 1890 habita dans cette maison en 1933. Hommage du Conseil Législatif de la ville de Buenos Aires à Carlos Gardel à l'occasion du 120 ème anniversaire  de sa naissance ."

Dans l' assistance se trouvaient Mme Christine SPENGLER,  photographe, et Mr  Gérard BERRUT, propriétaire avec sa famille de l'Hôtel BEDFORD et de l'Hôtel de l'Arcade, rue de l' Arcade. Mr BERRUT m'a confié que l' immeuble situé au 14 rue de l' Arcade était autrefois celui de l'Hôtel GALLIC,et que la rue de l'Arcade fut fréquentée par de nombreux musiciens parmi lesquels Heitor VILLA-LOBOS,Camille SAINT-SAËNS et Gabriel FAURE (ces 3 compositeurs ont séjourné au Bedford). Il faut souligner que le dernier Empereur du Brésil, DOM  PEDRO  II est mort à l'Hôtel BEDFORD le 5 décembre 1891. La famille BERRUT est présente au BEDFORD depuis 1905.

Une  première plaque qui fut apposée en 1984 sur cet édifice, mais elle fut enlevée en 1989 lors de travaux de ravalement de la facade et jetée à la poubelle. Sa disparition provoqua de nombreuses plaintes de la part de touristes et d'admirateurs de Carlos GARDEL, décus de ne pas trouver de plaque alors qu'ils venaient spécialement à cet endroit pour la voir. Mr BERRUT, une personne érudite et attentive à ces remarques, adressa un courrier à Monsieur François LEBEL, Maire du 8ème arrondissement, dont dépend la rue de l'Arcade pour que l'on remette une nouvelle plaque. Son action fut couronnée de succés et sous les hospices des services culturels de l'ambassade d'Argentine en France qui entreprirent également des démarches et du conseil législatif de la ville de Buenos-Aires qui fit réaliser en Argentine une nouvelle plaque. Le 24 juin 2011,  jour du 76ème anniversaire de la mort tragique de Carlos Gardel  à Medellin , cette malencontreuse disparition fut réparée. Nous tenons à exprimer toute notre gratitude à Monsieur Gérard BERRUT pour son action.

En point d'orgue, Madame Geneviève PUGIBET honorait de sa présence cette émouvante cérémonie et représentait la famille française de Carlos Gardel. Son époux, Maurice Jean Louis PUGIBET avait 3 ans quand Carlos Gardel vint pour la première fois à Toulouse en 1924. En cette occasion , il avait reçu un magnifique cadeau du grand artiste :  une voirure à pédales.
Aujourd'hui, Paris porte en ses murs un émouvant hommage au créateur du Tango Chantéc qui triompha a plusieurs reprises sur les plus grandes scénes de la capitale. A Buenos-Aires, de sa tombe du cimetière de la Chacarita ou il repose auprès de sa mère qu'il aimait tant, celui qu'on surnommait " El  francesito " quant il était un petit gamin peut citer avec raison ce tango d' Enrique Cadicamo qu'il a souvent chanté " ANCLAO EN PARIS "

Georges GALOPA  Vice président, Association Carlos Gardel Toulouse France.

 

Notre Vice Président, Georges GALOPA ainsi que notre attachée culturelle Mme Monique RUFFIE, à la demande de l'Ambassade d'Argentine représentaient notre association ce même jour 24 juin 2011 à 11 heures pour la pose d'une plaque devant l'immeuble du 14 rue de l' Arcade à Paris. Cette maison où vécu Carlos Gardel lors de son dernier séjour en France sera honorée par cet évenement. Nous vous ferons un compte rendu dans notre prochaine gazette de cette cérémonie .


Dans le  superbe cadre du Château d'Asnières, 92 avenue de Casselardit  31300 Toulouse, à la demande du Centre Communal Action Sociale , sous couvert de l'ADASOC, les membres et les danseurs  de l'association Carlos Gardel ont eu le plaisir d' animer pendant 2 heures, le samedi 28 mai 2011 une démonstration de tangos, quadrilles, javas, ainsi que des airs de musique du début du siècle. Paul et Annie TERZI ont présenté avec 2 couples de danseurs, M.  PRAT et Mme FAYARDA, M. BRIERS et Mme PUJOL, accompagnés à l' accordéon par Maurice CHRISTIN, Marie-Claude CARPIO au chant, et Pierre ROQUES à la guitare, un spectacle rappelant les bons moments de la jeunesse de tous les résidents présents qui furent enchantès. Par leurs applaudissements, ils remercièrent tous les  artistes. Une distribution de pâtisserie très attendue clôtura cette belle manifestation .


L'année 2011, ce samedi 29 janvier fût une belle réussite, une ambiance folle pour tous nos danseurs présents l'année commence sous de bons aupices. Trés gros succé de notre président Henri MONPAGENS et de tous les membres de notre bureau  lors de la distribution de notre galette des Rois. Suivant notre tradition elle fût offerte à toute notre clientèle gracieusement. Notre chanteuse Marie Claude, les musiciens et Maurice CHRISTIN animérent cette manifestation  avec brio  à la grande joie  de tous nos danseurs, membres de l'équipe et faite par Mme MONPAGENS Betty. Rendez-vous pris par tous nos danseurs pour notre prochaine soirée dansante en l'honneur de Carlos Gardel car tous les tangos que les musiciens interprétent sont uniquement de la musique de notre idole Carlos Gardel .


Rendez-vous le

Samedi 29 janvier 2011 à 21 heures , à la salle des fêtes de Lapeyrouse Fossat ( 31 )

pour le bal annuel  de  la  « Fête des Rois » 2011, de l’Association Carlos Gardel,

concours   de tango :

Tout Public , Confirmé . ( coupes  et  vins  fins)

Maurice CHRISTIN , sa chanteuse Marie Claude, ses bandonéons et solistes animeront cette soirée

La Galette des Rois sera offerte à tous les participants  de cette soirée

Cette manifestation est organisée par l’ association Carlos Gardel .

Renseignements et Réservation : M.MONPAGENS  05.61.74.03.21- M. BRIOL  05.61.58.36.70   //   M. CHRISTIN  05.61.52.62.19

Ambiance gardélianne  assurée !

Soirée cloturée par notre traditionnelle "Soupe au Fromage "pour bien commencer la nouvelle année !                                     



 " A  tous nos Amis "tangueros"

Bonne et Heureuse année pour 2011

et sympathisants d' Amérique Latine

Feliz Ano Nuevo con todo Afecto

L'association Carlos Gardel

Toulouse France